Non mais oui

2

Dimanche 12 juillet – Depuis jeudi dernier, Tsipras cède à quasiment toutes les exigences mondialistes. Les négociations vont à l’opposé de l'”oxi” grec du référendum. Apparemment, l’européisme rend sourd.  http://www.medias-presse.info/

Post your comment