Il ne prêche pas pour sa paroisse

2

Dimanche 6 septembre – Le Pape François ajoute sa voix à celle de nos gouvernants qui prônent des quotas obligatoires de migrants. La charité est la plus belle des vertus, pourvu qu’elle commence par soi-même, surtout quand notre identité est menacée, voire notre foi, déjà si éprouvée.  http://www.medias-presse.info/

Post your comment