Hommage honteux

2

Lundi 12 janvier – Les “Je suis Charlie” et les slogans neuneu fédéraient tout ce monde, jusqu’à la cinquantaine de chefs d’état présents pour la circonstance. Vivants, les défunts dessinateurs en auraient été morts de honte. Morts (pour les bons larrons), ils n’auraient besoin que de prières pour connaître la Vie.  http://www.tvlibertes.com/

Post your comment