Aux frontières du crédible

1

Lundi 9 novembre – Les plus anciens se souviennent du météorologue de l’époque contraint de dire que la pollution de Tchernobyl s’arrêterait à nos frontières. Aujourd’hui, malgré cette bonne nouvelle, on n’est pas totalement sereins, car de nombreux loups sont déjà dans la bergerie.   http://www.medias-presse.info/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services