Le blasphème court toujours

0

Mardi 5 janvier –  Un an après les attentats, l’hebdomadaire satirique met en “une”, un dessin de Riss caricaturant le Dieu trinitaire avec pour légende “L’assassin court toujours”.  Les victimes des islamistes préfèrent se venger sur le Dieu des chrétiens. Pas logique mais moins risqué.  http://www.medias-presse.info/

Post your comment