“Fiche S” et intervetions HS

0

Jeudi 3 décembre – La “fiche S”, enregistre et observe des individus jugés potentiellement dangereux, pour les empêcher de passer à l’acte. La plupart des auteurs des attentats de Paris, eux, avaient déjà “fait leurs preuves”, si bien qu’au moment des faits, ils auraient dû être en prison.  http://www.tvlibertes.com/

Post your comment