Erdo-janus

1

Mercredi 25 novembre – Après l’attaque hier de l’avion russe qui volait près de la frontière turque, Poutine dénonce “un coup porté dans le dos par les complices des terroristes”. De son côté, Erdogan, préfère jouer les vierges effarouchées en se disant victime d’un viol de territoire.  http://www.tvlibertes.com/

Post your comment