Vendredi 11 mai – Regain de tension au Proche-Orient. L’intervention occidentale en Syrie et la remise en cause du traité sur le nucléaire iranien par les Etats-Unis créent les conditions d’une escalade des affrontements entre Téhéran et Tel-Aviv. https://www.tvlibertes.com/

Ben ma colombe !

Mercredi 9 mai – Trump a retiré les USA de l’accord sur le nucléaire iranien, laissant ainsi le Proche-Orient exposé aux tensions et conflits. Les tentatives de dissuasion de son ami Macron sont vaines. https://www.tvlibertes.com/

Far West au Proche-Orient

Samedi 8 avril – Les frappes de Trump contre Bachar commencent à le rendre sympathique aux yeux des chefs d’état de la pensée unique. http://www.medias-presse.info/

Pensée inique

Vendredi 7 avril – Contrairement à ce qu’il avait annoncé durant sa campagne présidentielle, Trump se la joue interventionniste, comme Bush, en faisant une frappe ciblée en Syrie, suite à un bombardement au gaz sarin attribué à l’armée de Bachar par les rebelles islamistes. https://www.tvlibertes.com/

Sarinades

Lundi 27 février – François Hollande répond au président américain qui disait la veille que “Paris n’est plus Paris”. Le président normal l’a invité à Disneyland Paris pour qu’”il comprenne ce qu’est la France”. Pouvait-on trouver meilleur symbole de la France de Hollande ! http://www.medias-presse.info/

La France de Mickey

Dimanche 29 janvier – Sur les mesures strictes du nouveau président américain, en matière d’immigration, vis-à-vis des pays musulmans potentiellement terroristes, Hollande donne une leçon de “démocratie” à son homologue en décriant son “repli sur soi”. http://www.medias-presse.info/

Âneries sans frontières

Lundi 23 janvier – Les anti-Trump ont fait une démonstration de force avec les centaines de milliers de manifestants qui défilaient sous l’influences de peoples bien-pensants tels que Madonna qui, en matière de morale, fait bien entendu autorité. http://www.tvlibertes.com/

Marche des prudes

Dimanche 22 janvier – Les “humanistes” anti-Trump de France ont fait écho aux plusieurs centaines de milliers de manifestants des USA. Des “pussyhats”, des bonnets roses, y ont fleuri pour dénoncer les propos graveleux tenus quelques années auparavant par le président fraîchement investi. http://www.medias-presse.info/

Panthères roses