Mardi 7 mars – Alors que dimanche encore, les départs du camp Fillon se multipliaient, depuis que Juppé a annoncé ne pas s’engager dans la présidentielle, les frondeurs, privés de candidat, sont tous rentrés au bercail. Reste maintenant à convaincre l’UDI, à son tour désorienté. http://www.medias-presse.info/

Recentrer l’électorat

Mardi 7 février – Au lendemain de sa conférence de presse pour faire une mise au point sur les rémunérations de son épouse, les voix réclamant un plan B se sont tues. http://www.medias-presse.info/

Silence dans les rangs !

Samedi 28 janvier – Accusé par le Canard Enchaîné d’avoir donné des emplois fictifs à son épouse, Fillon s’enlise dans des explications qui ne convainquent pas totalement, laissant ainsi planer le doute sur sa probité et faisant chuter notablement sa popularité. http://www.medias-presse.info/

Courage, Fillon !

Lundi 28 novembre – Après avoir si longtemps écrasé ses adversaires dans les sondages, Juppé s’est fait humilier par Fillon avec un score de circonstance. http://www.medias-presse.info/

Battu par un tiers

Dimanche 27 novembre – Avec près de 70 %, Fillon jouit d’une victoire incontestable avec pour projet un programme austère qui a laissé croire à beaucoup qu’il sera salutaire, mais ça, c’est une autre histoire ! http://www.medias-presse.info/

La fête au père fouettard

Jeudi 24 novembre – Après les attaques violentes de Juppé contre son adversaire sur l’avortement et la suppression de 500000 fonctionnaires, on s’attendait à voir du sang sur les murs. Finalement, Juppé a préféré lisser son image et Fillon a gardé sa maîtrise de favori. http://www.medias-presse.info/

Arène muée en damier

Mardi 22 novembre – Le maire de Bordeaux, au lendemain des résultats du premier tour, a empoigné son adversaire en le sommant de clarifier sa position ambiguë, selon lui, sur l’avortement. http://www.medias-presse.info/

Question qui tue

Dimanche 20 novembre – C’est le premier tour de la primaire. Les Français attachés aux valeurs traditionnelles ne se font pas d’illusion sur ce vote. Ils auront sans doute la satisfaction de voir Sarkozy, puis Juppé éliminés au premier, puis au second tour. http://www.medias-presse.info/

On passe notre tour