Samedi 7 janvier – L’attaque des frères Kouachy contre Charlie hebdo avait suscité une ferveur quasi religieuse avec le désormais célèbre slogan “Je suis Charlie”, contre le “terrorisme”, en édulcorant à dessein ses origines religieuses. Chut, pas d’amalgames ! http://www.medias-presse.info/

Anniversaire bisounours

Jeudi 5 mai – Siné, le célèbre dessinateur anarchiste s’est éteint ce matin. Anarchiste, anticlérical, il a notamment longtemps collaboré à Charlie hebdo. Dieu fasse qu’il se soit converti in extremis ! http://www.medias-presse.info/

Ça rigole moins !

Mercredi 23 mars – Au lendemain des attentats, on ne peut que constater le laxisme des états européens et de l’UE vis-à-vis de l’immigration et au sujet de l’ouverture des frontières. http://www.tvlibertes.com/

Je suis Schengen

Jeudi 18 février – À Sud radio, L’ancien ministre s’en est pris au rappeur Nekfeu. Dans une de ses chansons datant de 2013, à propos des caricatures sur l’islam faites par l’hebdo satirique, on entend : “Je réclame un autodafé pour ces chiens de Charlie hebdo”.

Charlie Guéant

Dimanche 10 janvier – À la manif géante du 11 janvier, ils étaient 1200000 personnes et un an après, un millier seulement. Pourtant Hollande, Valls, des ministres, Anne Hidalgo et même Johnny, étaient là. “Les Parisiens ne sont pas très matinaux” assure Anne Hidalgo. Et quand ils le sont, ils vont à[…]

Crise de foi républicaine

Vendredi 8 janvier – Hier, un an pile après l’attentat contre Charlie Hebdo, aux abords du commissariat du XVIIIe, un assaillant fonce vers des policiers, armé d’une feuille de boucher en hurlant “Allah akbar !”Il est tué sur place. C’est un déséquilibré, estime Taubira. Les précédents terroristes le seraient-ils moins ?  http://www.tvlibertes.com/

Quelle différence ?

Jeudi 7 janvier – Riss, dont le dessin blasphème le Dieu des chrétiens, explique que l’état d’esprit du journal est spontané et dénué de calculs. Sauf que Mahomet n’est plus caricaturé depuis un an. Quand le dieu terroriste frappe, c’est le Dieu de miséricorde qu’on veut punir.  http://www.medias-presse.info/

Riss ne risque rien

Mardi 5 janvier –  Un an après les attentats, l’hebdomadaire satirique met en “une”, un dessin de Riss caricaturant le Dieu trinitaire avec pour légende “L’assassin court toujours”.  Les victimes des islamistes préfèrent se venger sur le Dieu des chrétiens. Pas logique mais moins risqué.  http://www.medias-presse.info/

Le blasphème court toujours

Jeudi 5 novembre – Derrière le comique de situation, l’horreur. Dépourvu de repaires, un jeune trentenaire d’origine franco-maghrébine croit trouver son salut dans l’État islamique. Son père est abonné à Charlie, mais lui, aux abonnés absents. L’an dernier, il est parti en Syrie avec femme et enfant.     http://www.tvlibertes.com/

Charlie ringardisé par l’islamisme