Lundi 7 janvier – Un essoufflement des Gilets jaunes était annoncé. Benjamen Griveaux avait qualifié d’agitateurs, ceux qui poursuivraient le mouvement. Les intéressés ont finalement répondu par une mobilisation supérieure aux précédentes. De façon plus ciblée, certains ont frappé à sa porte, si fort qu’elle a fini par céder. Le porte-parole[…]

Griveaux fait grise mine

Mardi 1er janvier – Les vœux de Macron sont la énième preuve de son autisme. Sachant que nous sommes une majorité à ne plus rien espérer de lui, nous échangeons entre nous et partageons nos misères. Une certaine fraternité semble se tisser : sur les ronds points, dans les rues[…]

Faux vœux, vraie fake